LE CASQUE DE CIUMEȘTI

SAISON 2 ANNEXE 31

Le casque Ciumești est le témoignage de l’invasion celtique de la Grèce, notamment de la prise du sanctuaire de Delphes.

LE CASQUE DE BRENNOS

Ce casque formé d’une calotte de fer surmontée d’un corbeau de bronze fait partie du mobilier funéraire de la tombe du « guerrier de Ciumești », ville située en Transylvanie au nord-ouest de la Roumanie. La grande particularité de ce casque exceptionnel est d’être surmonté d’un corbeau en bronze dont les ailes sont articulées.

Casque de Ciumești surmonté d’un corbeau en fer, bronze et verre, 250-175 av. J.-C.

Daté de la Fin du IVème siècle ou du début du IIIème siècle avant J.-C., il est contemporain aux mouvements celtiques, qui se sont opérés à cette époque, vers les Balkans et la Grèce. Avec son ornementation particulière ce casque devait être l’apanage d’un chef gaulois qui menait les expéditions vers de nouvelles terres à l’Est. L’oiseau présente un aspect redoutable, terrifiant et ses ailes articulées devaient encore ajouter à cette impression saisissante. Les restaurations ont été multiples, ainsi le bec de l’oiseau et pour une large partie, ses ailes ont été refait. Cet objet de prestige ne fut pas enterré avec son propriétaire originel, mais par l’un de ses descendants, puisque la nécropole est datée de la fin du IIIème et début du IIème siècle avant J.-C.

Casque de Ciumești.

Casque de Ciumești. Source : Hycarius – Histoire Appliquée.

On ne mesure peut-être pas assez l’importance de cet objet. Brennos (Brennus en latin) n’est pas un nom, mais un titre honorifique ou un grade initiatique au sein du druidisme. Celui d’un chef de guerre qui comme son modèle dans le ciel étoilé se lance dans une expédition pour dérober un précieux talisman. Ces expéditions celtiques à la recherche d’un talisman sont des ancêtres de la Quête du Graal. Il est peu probable qu’un casque surmonté d’un corbeau ne soit pas le casque d’apparat d’un de ces chefs celtes. Les dates peuvent correspondre et on peut se poser la question si ce casque n’est pas celui du Brennos qui a mené la grande expédition des Celtes vers la Grèce et Delphes. Il existe plusieurs Brennos, notamment celui qui mena l’expédition vers Rome en 386 av. J.-C. Voir à ce propos SAISON 2 ANNEXE 11 La Quête du Graal et SAISON 2 ANNEXE 11 Brennos

BRENNOS ET DELPHES

Commandant en chef, avec Akichorios, de la Grande Expédition des Celtes contre la Macédoine et la Grèce, en 280 av. J.-C. Brennos attaque Delphes, le centre spirituel de la Grèce, et veut s’emparer des trésors du temple d’Apollon. C’est ici que la légende prend le dessus puisque les auteurs grecs racontent qu’un tremblement de terre, la foudre qui réduit en cendres les combattants, une formidable tempête de neige, une pluie de grosses pierres et même une apparition dans le ciel des héros de l’ancien temps empêchent les guerriers gaulois de s’emparer du sanctuaire de Delphes. Cela ne suffit pas, car lors la nuit suivante les Gaulois sont pris d’une terreur panique et s’entretuent dans la confusion générale, sans compter les troupes grecques qui harcèlent les survivants. Brennos est blessé et se sentant responsable de la malédiction qui poursuit les Gaulois s’empoisonne lui-même et ne pouvant supporter ses souffrances, il met fin à ses jours d’un coup de poignard.

LE CASQUE DE CIUMEȘTI. Galate se suicidant avec sa femme Attribué à Epigonos de Pergame, copie romaine d'un original en bronze, 230 - 220 av. J.-C.

Galate se suicidant avec sa femme Attribué à Epigonos de Pergame, copie romaine d’un original en bronze, 230 – 220 av. J.-C., Musée National de Rome.

L’INTERVENTION D’UN DIEU

Comme les Romains avant eux qui ont inventé le retour glorieux d’un de leurs généraux, Camille qui triomphe des Gaulois lors de l’expédition gauloise vers Rome. Les Grecs eux-aussi inventent des cataclysmes et l’intervention des dieux et des héros des temps passés. Tout ceci pour cacher l’horreur du vol du talisman. Si Rome est un échec pour le premier Brennus. On peut penser que la mission du deuxième Brennus est un succès.

HISTOIRE ET MYTHOLOGIE

Les sources antiques s’accordent pour attester cette expédition vers Delphes. C’est un fait historique puisque qu’une partie de ce corps expéditionnaire a fondé le royaume de Tylis en Thrace et celui des Galates en Asie Mineure. Il n’y a pas de doute cette épopée celtique vers Delphes est historique, mais elle correspond également à un mythe qui est inscrit dans le ciel étoilé. Il ne faut jamais oublier que les mythes druidiques ont toujours plusieurs niveaux de lecture. « Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut » selon la formule alchimique ». Tout d’abord le modèle céleste qui est inscrit dans les étoiles qui ensuite trouve sa traduction à travers les événements terrestres.

ÉCHEC OU SUCCÈS

Pour les auteurs de l’Antiquité, l’expédition vers Delphes est un échec. Plusieurs indices parlent cependant en faveur d’un succès du projet gaulois.

  • Les Volques Tectosages, une des tribus qui a participée au raid vers Delphes, est entré d’après les textes ultérieurs en possession du trésor de Delphes. Ce qui a engendré la légende de l’or maudit de Toulouse. Voir à ce propos SAISON 1 ANNEXE 29 L’or de Toulouse

  • Les Grecs ont remplacé à un moment donné leur omphalos par une copie en marbre.

LE CASQUE DE CIUMEȘTI. « Omphalos », copie d'époque romaine, Musée archéologique de Delphes.

« Omphalos », copie d’époque romaine, Musée archéologique de Delphes. (Wikimedia Commons).

  • Le sanctuaire est finalement abandonné et tombe en ruine. Tout simplement parce que la pierre n’était plus là.

Ruines actuelles du temple d'Apollon à Delphes.

Ruines actuelles du temple d’Apollon à Delphes. (Wikimedia Commons).

L’OMPHALOS DE DELPHES

Certains auteurs avancent même l’idée que le trésor de Delphes était vide lorsque les Celtes ont lancé leur expédition. Si pour les hommes de Brennus le butin est très important. L’or et l’argent étant le salaire des guerriers. Brennos, comme son nom l’indique, poursuivait cependant un autre objectif : voler le talisman sacré de Delphes, l’omphalos, la pierre qui indique le centre du monde grec. Brennus devait, comme son modèle dans le ciel étoilé, voler le talisman sacré dans le sanctuaire des dieux. C’est la pierre sacrée qui est le véritable trésor. C’est par sa présence que le sanctuaire est sacré et qu’il engendre les dons des pèlerins. Ce n’est qu’après que les offrandes agrandissent le trésor du sanctuaire. L’effet inverse est vrai aussi, la disparition entraîne l’abandon du sanctuaire. C’est pourquoi la disparition de la pierre sacrée devait être un secret bien gardé par les auteurs grecs de l’Antiquité. C’est pourquoi ils ont inventé une intervention divine. Mensonge utile puisque le sanctuaire, sans sa pierre sacrée originelle, perdurera encore pendant plusieurs siècles.

©JPS2021 (modifié en 2023)

[ACCUEIL]

Image mise en avant :

Casque surmonté d’un corbeau en fer, bronze et verre, 250-175 av. J.-C., Ciumești, Roumanie, Bucarest, Musée National d’Histoire de Roumanie.

Voir également : Casque celtique — Wikipédia (wikipedia.org)

LE CASQUE DE CIUMEȘTI LE CASQUE DE CIUMEȘTI LE CASQUE DE CIUMEȘTI